CANADA

Le chômage, les stages à répétition, une première expérience internationale pour enrichir son parcours, de nouveaux défis à relever ou la volonté d’élargir son horizon…Il y a autant de raisons de partir à l’étranger que de candidats à l’expatriation. Une main d’œuvre souvent qualifiée et pleine d’espoir.

Cependant, le processus d’immigration est un projet coûteux et de plus en plus long. Tout dépend des qualifications et de l’expérience des candidats.  Pour un professionnel  du TI, une infirmière, un soudeur qualifié… le processus sera bien plus facile et plus rapide que pour d’autres professions. Une immigration doit être mûrement réfléchie, surtout lorsque l’on attend la réponse dans son pays d’origine. La résidence permanente n’est pas le seul moyen pour immigrer au Canada. Il existe plusieurs options pour atteindre son objectif.

Le choix  du programme d’immigration ( PVTpermis d’étude, permis de travail fermé, permis de travail ouvert …) dépend des qualifications mais aussi des objectifs à moyen et long terme et des contraintes matérielles et financières de chacun. Il faut adopter la stratégie optimale.

Des professionnels se sont spécialisés dans le conseil et l’accompagnement (bureau d’avocat, agent d’immigration, organismes…) des candidats à l’immigration et des entreprises canadiennes. Malheureusement, tous les candidats ne peuvent pas se permettre le luxe de payer leurs honoraires. Sans oublier les arnaqueurs du web. Sur le site web d’Immigration canada, vous trouverez toute l’information nécessaire pour faire un bon choix de programme. Nombreux sont ceux qui sont arrivés sur le territoire avec un permis de vacances travail, et on finit par obtenir leur citoyenneté canadienne : il n’y a pas vraiment de processus type, à chacun son parcours. Avant tout, respectez les critères d’éligibilité et les dates de renouvellement  et surtout, respectez vos contraintes et vos objectifs.

De |2019-01-23T15:49:26+00:00janvier 23rd, 2019|Non classé|